Rechercher






Accueil > Publications > Dernières parutions

Amin Allal, Youcef Chekkar, Lalia Chenoufi, François Gèze, Nacira Guénif, Farida Souiah (coord) - "Hirak, Algérie en révolution(s)"

par Sylvie Chiousse - publié le

Mouvements 2020/2 (n° 102)
sur Cairn

Depuis février 2019, l’Algérie connaît une situation révolutionnaire inédite par son ampleur, son enracinement national, son étendue intergénérationnelle et ses expressions politiques. Le numéro 102 réinscrit ce mouvement populaire dans le temps long des transformations sociales et des luttes postcoloniales du pays, en apportant un éclairage soucieux de prendre en compte l’articulation des expériences passées et présentes ainsi que leurs écarts.


- Farida Souiah, « Rhétorique de l’ingérence et lutte pour la légitimité », Mouvements, n°102, juin 2020, p.35-42.
Cet article vise à explorer, à partir des paroles contestataires (principalement les chants, les slogans, et les pancartes), ce que les dénonciations d’ingérence, et plus globalement les références aux pays étrangers, révèlent de la lutte en cours en Algérie. Cette mise en lumière nécessite d’analyser, en miroir du discours contestataire, le discours officiel. En effet, la modalité d’action principale du Hirak – la manifestation de rue – et l’inscription dans le temps long de la mobilisation permettent d’analyser la confrontation entre ces deux discours qui se répondent et évoluent en fonction du contexte. Cette analyse en miroir est d’autant plus nécessaire que le registre de l’ingérence étrangère est historiquement ancré et partagé par les autorités et celles/ceux qui s’opposent à elles.

- "Ça passe ou ça ne passe pas ? Dessiner malgré la censure. Entretien croisé entre Slim et Nime, mené par Farida Souiah", Mouvements, n°102, juin 2020, p. 131-138.
Dans cet entretien, les paroles de deux dessinateurs, Slim et Nime – et par leurs biais de deux générations différentes – se croisent et se font écho. Ils reviennent sur leur rapport au dessin, les difficultés à en faire un métier ainsi que sur leurs expériences dans le contexte politique algérien actuel et passé où les lignes rouges sont floues et mouvantes  ; il est difficile de prédire quand la censure va frapper.
_
_
"Hirak : l’an I ? Entretien croisé entre Belkacem Benzenine et Chérif Dris, mené par Amin Allal et Farida Souiah", Mouvements, n°102, juin 2020, p. 57-69.
Dans cet entretien croisé, deux politistes algériens, Belkacem Benzenine et Chérif Dris, livrent leurs analyses du Hirak. Ils offrent de précieuses clés de lectures à celles et ceux qui souhaitent appréhender les séquences, les dates clés, les du mouvement ainsi que les perspectives et défis qui se présentent.