Rechercher






Accueil > Jeunes chercheurs > Annuaire des doctorants

BIBARD Daphné



Coordonnées : daphne.bibard@hotmail.fr




FONCTIONS

• Doctorante en sociologie sous contrat ministériel

  • Ecole doctorale 355 : Espaces, Cultures, Sociétés
  • Aix-Marseille Université, Lames (Laboratoire Méditerranéen de Sociologie), CNRS – UMR 7305
  • Axe 4 du Lames « Déviance et action publique »
  • Représentante des doctorants du Lames 2017-2019
  • Ingénieure chargée d’études à l’Observatoire Régional de la Délinquance et des Contextes Sociaux (ORDCS) 2014-2016
  • Organisation du séminaire de l’axe 4 du Lames 2017-2018
  • Co-organisation du séminaire doctoral du Lames (Les chantiers de thèse) en 2017 - 2018

FORMATION

• 2014

  • Master 2 Recherche de sociologie à Aix-Marseille Université "Mutations contemporaines dans l’espace euro-méditerranéen". Mémoire de recherche : "Les mineurs délinquants et leur suivi par la Protection Judiciaire de la Jeunesse dans le ressort d’une Unité de Milieu Ouvert" (sous la direction de M. El Miri, MCF AMU-Lest et de L.Mucchielli, directeur de recherche au CNRS-Lames).

• 2013

  • Master 1 de sociologie à Aix-Marseille Université "Expertise de l’action publique dans l’espace euroméditerranéen". Mémoire de recherche : "L’organisation des réseaux criminels de trafics de stupéfiants, entre délinquance particulière et modèle commun à la sphère commerciale globale. Le cas de Marseille" (sous la direction de C. Mattina, MCF AMU-Lames et de L.Mucchielli, directeur de recherche au CNRS-Lames).

• 2009-2012

  • Licence de sociologie à Aix-Marseille Université

DOMAINES DE RECHERCHE

• Sociologie de la déviance
• Sociologie de la justice des mineurs
• Sociologie des professions


PROJET DE THESE

Titre provisoire de la thèse : « Les mineurs en situation de délinquance. Leur prise en charge socio-éducative et judiciaire. Le cas des Bouches-du-Rhône »

Sous la direction de Laurent Mucchielli, directeur de recherche CNRS-Lames
Mots-clés : Déviance - Délinquance - Justice des mineurs - Profil socio-démographiques - Analyse globale
Résumé

Qui sont les mineurs en situation de délinquance dans les Bouches-du-Rhône ? Répondent-ils à des logiques sociales identifiées ? Existe-t-il des facteurs discriminants dans le passage à l’acte ? Et quid de la prise en charge de ces jeunes par les professionnels de la justice ?

Cette recherche s’insère dans le champ d’étude de la sociologie de la déviance qui a pour but d’analyser et de comprendre les phénomènes de délinquance placés dans leurs contextes sociaux, politiques, judiciaires et économiques. Ce travail se focalise sur l’étude de la délinquance juvénile (12-18 ans) au sein du département des Bouches-du-Rhône. Il s’appuie sur une méthodologie d’enquête plurielle et variée : méthodologie quantitative dans un premier temps avec l’élaboration d’une base de données statistiques tirée de la lecture de 2000 dossiers judiciaires. Cette base permet d’entrevoir des profils au niveau familial, scolaire, matériel et judiciaire. En parallèle, l’élaboration d’une méthodologie qualitative et la passation d’entretiens auprès des jeunes suivis et des professionnels qui les encadrent (éducateur, assistants sociaux, psychologues, avocats, magistrats, etc.), il s’agira d’aborder l’aspect de la prise en charge de ces jeunes et l’étude des logiques professionnelles.
Ceci nous permettra d’étudier le phénomène de manière globale sur un territoire donné ; nous pourrons ainsi faire un état des lieux de la délinquance juvénile dans les Bouches-du-Rhône ainsi que les actions menées par les professionnels.
Nous pourrons par la suite comparer nos données à celles produites à l’échelle nationale.


ENSEIGNEMENTS & COMMUNICATIONS

2017 - 2018

• TD (semestre 3) Enseignement des techniques de l’entretien en Licence 2 sociologie, Aix-Marseille Université

•Intervention dans des classes de Première et Terminale ES : introduction à la sociologie de la déviance

•Communication lors de la journée d’études de l’ORDCS, Présentation des résultats de l’enquête PJJ-Marseille, Aix-en-Provence, MMSH

2016 - 2017

• Intervention au pôle territorial d’enseignement de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Marseille

• Communication lors du colloque "Ordonnance du 2 février 1945, Esprit, es-tu là ?" organisé par le SNPES-PJJ, le syndicat de la magistrature et la CGT justice PJJ, Paris, Bourse du travail

2013 - 2015

• Présentation des résultats de l’enquête « Les mineurs délinquants en PACA : une étude dans un milieu ouvert de la Protection Judiciaire de la Jeunesse » le 27 juin 2014, organisé par la PJJ au restaurant d’application de Gardanne

• Communication « Trafics et trafiquants de drogues » lors de la journée d’études de l’ORDCS le 7 juin 2013 à la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme


PUBLICATIONS

Articles
- D. Bibard, "Les jeunes délinquants et les lois. Le cas de Marseille", Diversité, n°188 "Justice et droit à l’école", 2e trimestre 2017.
- D. Bibard, L. Mucchielli, « Mineurs délinquants suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse dans les Bouches-du-Rhône », Faire Savoirs, n°11, décembre 2014, pp 69-80

Rapports de recherche  :
- •D. Bibard, C. Borrelli, L. Mucchielli, V. Raffin, "La délinquance des mineurs à Marseille. 500 cas de jeunes suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse, Les Rapports de Recherche de l’ORDCS, n°9, octobre 2016
- • D. Bibard, « Radiographie de quinze grandes affaires de trafics de drogues » in D. Bibard, C.Borelli, C. Mattina, L.Mucchielli et K. Sahraoui « Trafics et trafiquants de drogues à Marseille », Les Rapports de Recherche de l’ORDCS, n°1, mai 2013, pp 47-71 •
- D. Bibard, « L’organisation des réseaux criminels », in D. Bibard, C.Borelli, C. Mattina, L.Mucchielli et K. Sahraoui « Trafics et trafiquants de drogues à Marseille », Les Rapports de Recherche de l’ORDCS, n°1, mai 2013, pp 72-135

Participation à un ouvrage collectif  :
- • D. Bibard, « Trafics et trafiquants de drogues à Marseille. Les dossiers de la 7ème chambre », in L.Mucchielli (Dir.), Délinquances, police, justice. Enquête à Marseille et en région PACA, Aix-Marseille, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, 2016, pp 147-167