Accueil > Domaines de recherche

Axe 2 - Recompositions migratoires en Méditerranée : mobilités, genre, frontières

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

[anciennement : Circulations méditerranéennes]

Le thème de l’axe s’inscrit dans la continuité de recherches au LAMES conduites depuis la fin des années 1990 sur les transformations socio-économiques dans l’espace euro-méditerranéen, région d’intérêt géostratégique majeur dont les enjeux politiques et sociétaux sont considérables. Il a vocation aujourd’hui à contribuer à l’effort d’observation et de compréhension des sociétés méditerranéennes, fortement encouragé par la MMSH dans le cadre du LabexMed « Les sciences humaines et sociales au cœur de l’interdisciplinarité pour la Méditerranée » et de ses ateliers de recherche transversaux (ATRI). L’espace euro-méditerranéen y est interrogé en tant que construction socio-historique et politique en dynamique.

L’axe accueille toute réflexion décrivant l’espace méditerranéen comme un champ de circulation de pratiques, matérielles et immatérielles, d’acteurs et de savoirs (profanes et savants) qui concourent à le façonner.

Ces circulations socio-historiques n’ont jamais cessé d’exister de part et d’autres de la Méditerranée, même par temps de crise ou de conflit. Elles sont incorporées et mémorisées par les acteurs et socialement structurées. Elles marquent l’espace urbain, et sont hiérarchisées et réglementées par les Etats.

Les chercheurs de l’axe, à raison d’expériences déjà éprouvées sur le terrain et d’un solide réseau de recherche, auront à cœur d’enrichir un questionnement sociologique sur les processus émergents significatifs d’une restructuration sociale à cette échelle. L’axe est ouvert aux approches sociologiques qui s’efforcent de relier la dimension subjective des expériences vécues à la dimension objective des structures sociales. Les approches se situeront dans une perspective empirique et comparée, afin de produire de nouvelles données et d’éviter tout particularisme ou définition stato-centrée.

Des directions de recherche sont privilégiées.

Porter le regard sociologique au-delà de l’espace national s’avère particulièrement utile à la compréhension du poids des logiques migratoires dans la structuration des rapports sociaux. Les questions de genre, d’appartenance nationale, de jeunesse ou de vieillissement sont des dimensions particulièrement riches à l’analyse des restructurations et des circulations méditerranéennes.

Les recherches pourront étudier les circulations qui concourent au façonnement de la ville contemporaine, en tant que lieu de culture, d’histoire, de mémoires et de savoirs, qui se construit dans le contact à travers la mobilité des personnes et le transfert de modèles urbains.

Par ailleurs, les circulations de savoirs et de pratiques s’inscrivent dans la structuration des mécanismes institutionnels et ont des effets directs sur la conception, la mise en œuvre et l’évolution de différentes politiques publiques, qu’elles soient relatives à l’emploi, à l’immigration, à l’éducation ou aux systèmes de protection sociale. Une attention sera ainsi portée au phénomène de transposition, voire de « délocalisation », d’institutions publiques et privées conçues dans un autre contexte national, la France en particulier. La description de trajectoires socioprofessionnelles des acteurs à l’initiative de pratiques transnationales sera utile à l’analyse.
Les formes contemporaines de ces processus requièrent en outre un élargissement de la palette d’outil d’analyse ou sa réadaptation. Ainsi conviendra-t-il d’envisager un nouvel appareillage méthodologique et réflexif à l’appui notamment de l’approche démographique.
_ La question majeure de la mesure quantitative de la mobilité/migration à l’échelle méditerranéenne reste un phénomène particulièrement délicat à appréhender. Sur ce point, la réflexion s’aidera d’outils d’analyse des démographes, développés dans le cadre de l’Observatoire démographique sur les populations en Méditerranée à la MMSH (DEMOMED). La thématique de l’axe ne va pas non plus sans une interrogation réflexive sur les conditions et les modalités de transfert du Nord au Sud de protocoles d’enquêtes comparatifs et de catégories d’analyse. Il s’agira de surcroît de documenter et de discuter les paradigmes usuels en sociologie de l’immigration tels qu’ils ont été analysés en France depuis les années 1970. L’intensification des migrations internationales et la diversification des types et des modèles explicatifs des mobilités expliquent le développement d’une sociologie des migrations privilégiant l’espace de circulation tout en établissant des ponts avec une sociologie de l’immigration.

Chercheurs de l’axe
- Responsable de l’axe 2 : Constance De Gourcy (MCF, AMU-LAMES)
- Yolande Benarrosh (Professeur, AMU-LAMES)
- Isabelle Blöss Widmer (MCF, AMU-LAMES)
- Sylvie Mazzella (Chargée de recherche CNRS-LAMES, Hdr)

Chercheurs associés
- Bernardot Marc
- Calogero Giametta
- Laiz Sofia
- Nicola Mai
- Sirna Francesca
- Terrazzoni Liza
- Tozy Mohamed
- Volponi Anne-Françoise

Post-doctorants
- Laura Odasso - LabexMed
- Joseph Downing - bourse Marie Curie

Doctorant(e)s
- Abdoussalami Issa (co-direction S. Mazzella et S. Bredeloup, LPED)
- El Mhindi Aissa (sous la dir. de Yolande Benarrosh)
- Zuhal Karagöz (sous la dir. de Yolande Benarrosh)
- Ben Kerste (co-tutelle sous la dir. de S Mazzella et de Carsten Keller, Université de Duisburg-Essen)
- Célia Lamblin (co-direction S.Bredeloup, LPED et S. Mazzella)

Programmes en cours
- ATRI 2015 - L’Espace de liberté, de sécurité et de justice, une politique publique de l’Union européenne en quête de modèle ?

- Programme ERC -TARICA - PoliTical And socioinstitutional change in NoRth AfrICA : competition of models and diversity of trajectories. porteurs IRMC (en cogestion avec le LAMES)

- Programme ERC de Nicola Maï (LAMES partenaire) : ERC COG 2015 Sexual Humanitarism
ERC COG 2015 SEXHUM Sexual Humanitarianism : understanding agency and exploitation in the global sex industry (porteur Nicola Maï).

- Programme MOVIDA - MObilités Voyages Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerranéenne et subsaharienne


Réponse à appel à Projet H2020 en Cours ...
- LAMES (porteur) Acronyme : MARE “Migration, Asylum and Refugees in the Euro-Mediterranean”.

- “ENG-GLOBALLY-03-2017 : The European Union and the global challenge of migration”

- H2020 une réponse en cours ... projet international en gestion CNRS (DR12) réunit un consortium de 12 équipes (Espagne, Italie, Malte, Grèce, Autriche, Tunisie, Mauritanie, Sénégal, Maroc, Turquie et le MENA avec l’IFPO). En France, plusieurs UMR sont associées à ce projet (Telemme, URMIS, LAMES, Migrinter, et l’USR de la MMSH) ainsi que l’IRD.