Accueil > Actualités du LAMES

Soutenance de thèse Ben Kerste - "Villes transformées, villes contestées. Regards croisés sur des luttes gauches-libertaires à Marseille et à Hambourg"

par Sylvie Chiousse - publié le , mis à jour le

Lundi 17 décembre 2018 à 10h00, MMSH, salle Duby

Ben Kerste sous la direction de Sylvie MAZZELLA (LAMES) et de
Carsten KELLER (Professeur Stadt- und Regionalsoziologie, Université de Kassel)

Jury :
- Sylvie MAZZELLA (Lames) ;
- Carsten KELLER (Stadt- und Regionalsoziologie, Université de Kassel)
- Johanna ROLSHOVEN (Institut für Kulturanthropologie und Europäische Ethnologie, Université de Graz)
- Christian RINAUDO (Unité de Recherche Migrations et Société (Urmis) ; Université Nice Sophia Antipolis)
- Sylvia GIREL (Lames)
- Eddie HARTMANN (Max-Weber-Institut für Soziologie ; Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg)

Résumé :
A Hambourg, été 2009, de nombreuses mobilisations contestataires gauches-libertaires se fédèrent contre la politique de la « ville croissante » - à leur yeux trop entrepreneurial et socialement injuste - et revendiquent le droit à la ville. Quelques années plus tard, en 2013, Marseille et sa région emportent le titre de Capitale européenne de la Culture. L’événement est avant tout perçu comme une stratégie de reconquête urbaine par les réseaux gauche-libertaires locaux. Néanmoins, à la différence de Hambourg, il n’y surgit pas de contestation. En quoi ces mobilisations gauche-libertaires, dans ces villes jumelées promouvant de grands projets urbains, sont-elles comparables ? En quoi se distinguent-elles ? Cette question centrale dans la thèse permet au fil des chapitres de contextualiser les différentes formes d’une culture urbaine contestataire. Le principal postulat de la thèse est que les luttes urbaines n’émergent ni ex nihilo, ni spontanément, mais s’inscrivent dans des expériences d’engagement et dans des infrastructures matérielles et immatérielles préexistantes. Ce travail privilégie une approche diachronique : l’étude de l’histoire des luttes urbaines et de l’évolution économique, politique et sociale de Marseille et de Hambourg s’appuie sur une large littérature académique et sur des documents officiels. L’analyse du réseau hambourgeois Le droit à la Ville est réactualisé par des entretiens d’experts. Enfin, une ethnographie des luttes gauches-libertaires à Marseille, dans le centre de la ville comme dans sa périphérie, se base sur une longue et approfondie observation, participante et engagée.

Agenda

  • Lundi 17 décembre 10:00-15:00 - Ben Kerste

    Soutenance de thèse Ben Kerste - "Villes transformées, villes contestées. Regards croisés sur des luttes gauches-libertaires à Marseille et à Hambourg"

    Lieu : MMSH, salle Duby


Ajouter un événement iCal